Tea Time : la Web Série sanglante à infuser sans modération !

tea time

La frontière entre télé et internet n’a jamais été aussi mince.

Démocratisant vos séries préférées en téléchargement (légal ou illégal c’est selon), la toile est devenue un nouveau lieu de création privilégié et favorisé par certaines des plus grosses productions sérielles (notamment via Netflix). A côté de ces mastodontes, c’est avant tout le domaine de la web-série qui a colonisé Youtube par des fictions réalisées par des amateurs avec l’envie de raconter des histoires malgré un manque de moyen et de visibilité initial.

Les années ont passé, et alors que certains se sont bâtis un nom de par la fulgurance de leurs idées (French Ball et Le Visiteur du Futur en pôle position), les web-séries se font de plus en plus présentes, offrant ainsi une diversité d’offres, de genre et de ton que peine à offrir la télévision française.

Dans cette optique, TOP250 m’a proposé de mettre en avant les 2 web-séries que j’ai réalisées (et secondairement interprétées). Et nous commençons tout de suite avec Tea Time !

equipe de la web serie tea time

 

Tea Time : La web-série sanglante à infuser sans modération

Tea Time est un huis clos d’époque à l’humour noir décapant, savant mélange de Desperate Housewives et de Dexter, qui devrait ravir les amateurs de polar.
La saison 1 (de 8 épisodes) est disponible dans son intégralité gratuitement sur Youtube.
Vous en reprendrez bien une goutte ?

Episode 1

Episode 2

Episode 3

Episode 4

Episode 5

Episode 6

Episode 7

Episode 8

 

Les coulisses de la web-série

Née dans la tête de Sandra Enz, diplômée d’une école d’art et clairement référencée vers la BD Green Manor, l’histoire de Tea Time est celle de cinq bourgeoises du début du XXème siècle qui aiment se retrouver à l’heure du thé pour discuter de faits divers meurtriers. Esseulées à l’ennui, celles-ci vont un jour se mettre au défi de réaliser le meurtre parfait.

Ayant officié en tant que story-boardeuse sur le court métrage Hypnos 600 (short film corner de Cannes 2015) de Wenceslas Lifschutz (votre dit rédacteur), il n’en faut pas plus pour que les deux compères planchent sur le sujet et transforment le script initial en une web-série de 8 épisodes financièrement envisageable en étant dépourvue de production.

equipe de la web serie tea time

Quémandant des aides publiques (l’Institut Lumière, l’Université Lyon 2, le CROUS, un financement participatif Ulule), c’est avec un maigre budget de 7 000€ exclusivement consacré aux besoins techniques que les 2 créateurs s’entourent d’une équipe de bénévoles professionnels ou semi-professionnels conséquente et de matériel pro.

Après une longue pré-production nécessaire à l’amassement dudit budget et à une préparation conséquente pour caler le maximum en un minimum de temps (aussi bien pour économiser sur la location que pour obnubiler le moins possible l’équipe bénévole), le projet est tourné en juillet 2015 sur une courte période de 10 jours de tournage (pour 8 épisode d’1/4 d’heure chacun).
Puis, viendra le temps de la post production à laquelle se rajoute encore une question de mise en scène via l’utilisation de story-boards animés venant illustrer les meurtres et briser le huis clos initial du salon de thé.

equipe de la web serie tea time

 

La diffusion et le après…

C’est finalement le 22 janvier que le premier épisode sera diffusé (avec une soirée de lancement) avant que le reste de la saison suive au rythme d’un nouvel épisode toutes les 2 semaines.
Malgré un manque de communauté de fans initiale, le très bon relai presse suivi du bouche à oreille permettent à Tea Time d’atteindre d’excellents scores (15 000 vues sur le premier épisode).
La reconnaissance festivalière n’est pas en reste puisque le Quai du Polar, la Geek Touch, le Short film corner du festival de Cannes, le KwebFest (Séoul), le Rio Webfest et prochainement le Vancouver Web Fest ont nominé la série dans diverses catégories.

Mais cette reconnaissance, bien qu’extrêmement appréciée, n’a pour l’instant pas suffit à convaincre une production de s’intéresser au projet et ainsi pouvoir vous offrir une saison 2 déjà écrite.
Alors on s’intéresse aux petites productions Françaises, on matte la série, on fait des retours à l’équipe qui n’attend que ça, et on en parle autour de nous à 3, 4, 500 personnes (ou plus).

N’hésitez pas à consulter le site officiel rempli d’anecdotes de tournage ou de précisions sur les divers métiers du cinéma impliqués dans le processus de création.
ou encore la page Facebook, remplie d’actualités autour de la série (et de nombreuses photos making off).

 

Le Making-of de la web-série Tea Time



Wen. Web-série : Tea Time - Court métrage : Hypnos 600 - Mon profil Top250 : Wen - Ma chaîne Youtube : Critiques ciné/série en 180 secondes - Mon profil Facebook : Wenceslas Lifschutz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.