Les Plaidoiries de l’Absurde : la Web Série politico-humoristique

web série les plaidoiries de l'absurde

Après la présentation de Tea Time, continuons notre fenêtre web-série avec ma seconde création internet au propos et au format radicalement opposés.

> Voir l’article sur la Web série Tea Time

Tout juste sortie du travail titanesque sur la création d’une série d’époque ambitieuse aussi bien d’un point de vue du scénario qu’en terme de réalisation, votre bon rédacteur a eu envie de faire un break pour s’orienter vers un type de série bien moins exigeant en terme de temps de travail : une short-com.

La short-com est un concept de série à la cadence de tournage rapide favorisant souvent un nombre de lieux, de plans et d’acteurs restreint. Elle a connu de beaux jours à la télévision via des séries comme Kaamelott, Un gars et une fille, ou Caméra Café. Avec pas ou peu de continuité narrative, la short-com permet de suivre le quotidien de chevaliers, d’un couple, d’employés de bureau de manière humoristique. La force d’une short-com repose donc sur son concept et l’efficacité de son écriture et de son jeu.

web série les plaidoiries de l'absurde

 

Les Plaidoiries de l’Absurde, la web-série politico-humoristique

Les Plaidoiries de l’Absurde est donc une short-com politico-humoristique prenant place dans une assemblée nationale et qui voit s’opposer 2 députés autour d’un projet de loi complètement absurde et dont voici la 1re saison en intégralité gratuitement sur Youtube (6 épisodes) :

 

Episode 1 : Le Bac Piraterie

Episode 2 : Le Mariage Hétéro-sexuel

Episode 3 : L’Armure Iron Man

Episode 4 : Les travaux forcés pour les Handicapés

Episode 5 : Les Spoilers de Game of Thrones

Episode 6 : L’Esclavage

 

Les coulisses de la web-série

Constituée d’une équipe d’acteurs principalement théâtrale et qui avait été les petites mains derrière la caméra lors de Tea Time, Les Plaidoiries de l’Absurde est partie d’un concept d’improvisation où 2 comédiens devaient débattre devant la cour d’un sujet divers (avec un avocat et un procureur).

A partir de ces prémisses, j’ai extrapolé un cadre (l’assemblée et ses propositions de lois), un langage verbeux propre au milieu, et une unité visuelle favorisant un tournage rapide et efficace (2 jours de juillet 2016 pour 6 épisodes de 8 minutes).

web série les plaidoiries de l'absurde

Pour se faire, de nombreuses répétitions ont bien sûr étaient nécessaires, car là où Tea Time était extrêmement divisé en terme technique (l’épisode étant découpé de tel manière à tourner le plus possible d’un point de vue avant de changer le cadre de l’unique caméra d’excellente facture, quand bien même cela ne suivrait pas la continuité chronologique), un épisode des Plaidoiries est tourné en un bloc, en multi-cam (3 caméras de qualité moindre).

Et pour magnifier le tout, l’équipe a pu compter sur la généreuse participation de Richard Darbois (comédien de doublage d’Harrison Ford, Richard Gere, Danny Glover, Patrick Swayze, Buzz Eclair, le Génie, Batman …etc) pour interpréter vocalement le président de l’assemblée. Classe, n’est-il pas ?

Vous êtes donc invités à participer au débat autour de la création d’un BAC piraterie, de l’abolition du mariage hétérosexuel, de la création d’une armure Iron Man, des travaux forcés pour les handicapés, de la peine de mort pour les spoilers de Game of Thrones et de la réhabilitation de l’esclavage via le visionnage de ces dits débats, et par l’intermédiaire de la petite icône « i » qui vous permet de voter en votre âme est conscience.

web série les plaidoiries de l'absurde
La diffusion et le après …

Moins plébiscitée que Tea Time, la série a récemment achevé la diffusion de l’entièreté de sa 1ère saison (fin novembre 2016) et bien qu’une suite soit envisagée, l’équipe attend d’en mesurer l’attente pour définir si leur temps sera focalisé sur la suite de ce projet ou sur d’autres nouvelles créations.

Nous comptons donc sur vous pour compter parmi les spectateurs des Plaidoiries de l’Absurde et d’en faire vos retours via les commentaires Youtube. Comme pour Tea Time, on convie les amis, même les plus lointains, et on se paie une bonne tranche de rigolade devant ce simulacre de l’assemblée nationale pas si fictif qu’il n’y paraît …

Pour suivre l’actualité de la série, rendez-vous sur la page Facebook

Interview du réalisateur des Plaidoiries de l’Absurde

Interview des acteurs des Plaidoiries de l’Absurde

Wen. Web-série : Tea Time - Court métrage : Hypnos 600 - Mon profil Top250 : Wen - Ma chaîne Youtube : Critiques ciné/série en 180 secondes - Mon profil Facebook : Wenceslas Lifschutz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.