[Critique Cinéma] Transformers, The Last Knight : Une saga qui s’épuise

Image du film Transformers

Michael Bay est un grand réalisateur des années 90 qui, malgré son obsession patriotique, nous a proposé d’excellents films d’action comme Armageddon, Bad Boy, Rock, Pearl Harbor ou encore récemment The Island. Afin de renouveler sa filmographie, cet homme a lancé la saga Transformers en 2007 avec une idée scénaristique innovante à cette époque : un film de science-fiction où des voitures se transforment en de gigantesques robots. Un succès commercial (et critique ?) pour les trois premiers volets, avec une belle maîtrise visuelle.

Mais, depuis le quatrième volet, c’est une véritable catastrophe avec une intrigue qui s’épuise. Le réalisateur tue véritablement sa carrière et son génie avec cette saga qui n’en finit plus, à l’image de Fast and Furious. Pour preuve, Transformers, the last Knight est vraiment très mauvais. Restons le plus objectif possible…

Image du film Transformers

Hohoho… Bonne nuit les petits !

Transformers et Humains sont actuellement en guerre… Optimus Prime n’est plus là… Les Autobots doivent protéger la Terre menacée, en retrouvant une arme mystérieuse confiée à Merlin par leurs ancêtres. Ce cinquième volet s’intéresse donc aux origines des Transformers et à leur relation avec les Humains jusqu’à nos jours. Quelle cruelle déception… En plus d’être relativement maigre, l’histoire ne fait que calquer sur les précédents opus. Le scénario est donc répétitif avec un Michael Bay qui pousse sa saga (et sa carrière) au bord du gouffre. En manque total d’inspiration, le réalisateur tente de chercher la nouveauté dans cet opus en introduisant les origines des Transformers (avec Merlin, etc.). Au final, on se rend compte assez rapidement que ceci n’est qu’un simple prétexte pour pigeonner les spectateurs et leur pondre une intrigue qui n’a aucun potentiel, même sur le côté divertissement.

En effet, l’idée scénaristique proposée s’éloigne totalement du concept originel de la saga, avec cette volonté de toujours en faire plus pour impressionner le spectateur. Au final, on se retrouve avec une intrigue truffée d’incohérences où de nombreux éléments viennent contredire les évènements des précédents opus. D’autre part, le film a un réel problème sur son rythme. « Bonne nuit les petits ! » ? Oui, car j’ai réussi à piquer du nez devant un film… Ce qui est assez rare !

Venons-en au problème : Le film est TRÈS long, à cause d’une répartition inégale des scènes. Il y a de véritables temps morts, au profit de dialogues vides et nanardesques avec, par moment, quelques scènes d’action qui viendront combler le manque. Enfin, les nouveaux personnages manquent cruellement de profondeur et de charisme. Aucune compassion n’est ressentie pour eux… Un véritable loupé scénaristique !

Image du film Transformers

Ça s’en va et ça revient…

Concernant la direction artistique, il y a quand même de bonnes choses : une belle maîtrise des effets spéciaux, un univers assez impressionnant (une vraie claque visuelle à vrai dire comme pour tous les opus), la version 3.D est étonnamment brillante avec une belle profondeur sur les scènes d’action, et enfin la bande originale est particulièrement entraînante et colle bien avec l’atmosphère du film. Au-delà de cela, le réalisateur gâche une nouvelle fois le travail accompli avec un cadrage complètement raté

En effet, on passe d’un plan filmé en IMAX vers une résolution cinémascope (avec deux bandes noires en haut et en bas) entre des plans qui n’ont aucun rapport entre eux. Le réalisateur s’amuse également à nous balancer des zooms dégueulasses durant des scènes d’action, sans aucun intérêt. Enfin, les plans changent très (trop !) régulièrement… Épileptique s’abstenir ! Au final, il n’y a aucune maîtrise technique du cadrage, avec un montage immonde et insupportable pour le visionnage.

Image du film Transformers

Un casting qui n’arrive même pas à sauver la mise…

Peut-être le casting pour repêcher le désastre de Michael Bay ? Même pas… Mark Wahlberg se ridiculise dans son rôle principal, avec un personnage qui n’a même pas de valeur dans ce film. Malgré son jeu d’actrice correct, Laura Haddock n’arrive pas à s’imposer dans la peau de son personnage. On assiste à une apparition furtive d’Anthony Hopkins qui ne lui permet même pas d’exploiter son talent d’acteur… Enfin, Isabela Moner n’a pas réussi à crever l’écran dans son rôle… Un casting vraiment très moyen !

Image du film Transformers

Ma note TOP250 : NUL !

Si toi aussi tu n’as pas aimé ce film, partage ton mécontentement dans les commentaires. Si tu as réussi à l’apprécier, je serai curieux de savoir pour quelle(s) raison(s) ! 😊

Bande-annonce du film Transformers : The Last Knight

Affiche du film Transformers : The Last Knight

Image du film Transformers


> A voir aussi, les meilleurs films de Science Fiction :

Science fiction : les 10 meilleurs films à voir absolument !

(Visited 13 times, 1 visits today)

MediaShow. Mon site : www.mediashowbydk.com – Mon profil Top250 : mediashow – Ma page Facebook : Mediashow, Critique & Actu Cinéma

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.