Téléchargement illégal : les pirates sont aussi les plus gros acheteurs !

Tu le sais, cher Waatcher, les autorités ont supprimé des sites de piratage comme Megaupload et (temporaire) Zone-Téléchargement, parce que « le téléchargement tue l’économie du disque et du cinéma », parce que « oulala les pirates vilains méchants pas beaux ruinent la culture ».

Sauf qu’une nouvelle étude britannique menée à l’initiative du gendarme britannique du piratage MUSO, sortie début juin 2018 (relayée par TorrentFreak), nous informe un peu plus sur le comportement des pirates. Cette étude se base sur un panel de 1 000 adultes dont 60% ont avoué qu’ils téléchargent (ou avaient téléchargé) de la musique, des films ou des séries TV. On peut imaginer que dans les 40% restant, certains consommateurs n’osent pas le dire, mais ce ne sont que des suppositions…

Une fois de plus, on nous montre que les pirates ne sont pas des gens qui téléchargent pour éviter de faire chauffer la carte bleue. Au contraire, ce serait eux les plus gros consommateurs légaux ! Ceux qui possèdent des centaines de films, séries et musiques dans leurs étagères !

Dans cette étude, 83% des « pirates » cherchent d’abord une manière légale de voir le film ; autrement dit, ce sont aussi des consommateurs légaux ! Le problème vient du fait que ces cinéphiles assidus recherchent des œuvres loin d’être accessibles… Je suis sûr que t’as déjà eu l’occasion de te taper un film en VHSrip tout dégueulasse ! Et bien parfois, c’est la seule alternative possible…

Un tiers dit que le contenu recherché n’était pas disponible par voie légale, un tiers que les œuvres sont trop difficiles d’accès et un tiers que leur budget n’est pas illimité. Et la VOD entre en jeu, en effet, 91% des pirates interrogés ont au moins un abonnement streaming. Seulement, comme il y a des dizaines de plateformes, le cinéphile ne peut pas s’abonner à toutes et n’a qu’une solution pour voir l’ensemble des œuvres, télécharger illégalement.

Selon Paul Briley, l’un des responsables de MUSO, « l’industrie du divertissement tend à considérer les audiences pirates comme un élément criminel, et ne voit que l’argent qu’elles lui feraient perdre. Elles ont tort. La réalité montre que la vaste majorité de ceux qui ont fait l’effort de trouver ces contenus sans licence sont, avant toute chose, des fans – des fans qui essaient la plupart du temps de trouver du contenu légalement ». Allez, tu prends ça dans les dents gros studio qui pleurniche et moi j’me casse !

En attendant, pendant que le téléchargement illégal est en hausse, le nombre d’entrées en salle aussi ne cesse d’augmenter chaque année. Encore une preuve que le téléchargement illégal n’est pas nécessairement le problème. Même si on sait qu’il y a des pirates des hautes mers avec un comportement 100% téléchargement illégal, cette étude montre que ce n’est qu’une goutte d’eau. Faire d’un cas particulier une généralité, c’est le travail des mouvements totalitaires. Les fans ne souhaitent pas plus de sites de téléchargements illégaux mais, au contraire, de meilleures offres en accès légal !


 

Site WAATCH

 


À voir aussi, Films et football, 10 films à voir absolument 

http://blog.top250.fr/top-10-meilleur-film-football/

(Visited 102 times, 1 visits today)
Morgan. Ma chaîne Youtube : Morgan et son ciné - Mon profil WAATCH : morgancinema - Ma page Facebook : Morgan et son ciné

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.