10 bonnes comédies françaises à voir absolument !

comédies françaises

Si il y a bien un genre cinématographique dans lequel la France excelle, c’est bien dans les comédies.

Alors pour ne pas rentrer dans le débat pour savoir quelles sont les meilleures comédies, entre les comédies françaises et les comédies américaines, mettons nous tout de suite d’accord : les meilleures comédies of the World, c’est les comédies made in France 😉

Là dessus, on enchaine sur un énorme : Cocoricooooooo ! 

Bref ! Après cette petite intro, pas besoin de vous faire un dessin, attaquons dans le vif du sujet avec cette petite sélection des 10 meilleurs films comiques français que l’on vous a préparée.

Les 10 meilleurs films comiques français :

 


1. Intouchables

Affiche de la comédie Intouchables

« Pas d’bras, pas d’chocolat. »

Un aristocrate handicapé embauche comme aide à domicile un jeune de banlieue.

Bon, pitché comme ça, le film ne fait pas rêver, mais c’est sans compter le génie de Omar Sy et de François Cluzet, qui forment à l’écran un duo génial, qui apporte toute une profondeur à cette comédie dramatique made in France.

Des répliques cultes, de l’humour, de l’amitié… Bref ! Intouchables est un film à voir absolument 🙂

Et pour couronner le tout, le film est inspiré de faits réels, et plus particulièrement du documentaire « A la vie, à la mort » sur le tétraplégique Philippe Pozzo di Borgo.

Par Olivier

Bande annonce de Intouchables

 


2. Le Dîner de cons

François Pignon, personnage récurrent des scénarios de Francis Veber et dont l’interprétation de Jacques Villeret n’a jamais été égalée, suivie de peu par ce qu’en ont fait Pierre Richard et Jacques Brel.

Le Dîner de cons c’est l’adaptation d’une pièce de théâtre au cinéma, ce film est donc quasiment un huis clos comme beaucoup de films de Veber. On y retrouve Monsieur Pignon et Pierre Brochant, incarné par Thierry Lhermitte, qui vont vivre une soirée mouvementée, avec des allers et venues de personnages (Daniel Prévost est magique en huissier) et des malentendus tous plus fous les uns que les autres, car après tout, il s’agit de passer sa soirée avec un con.

Un film incontournable qui sera d’ailleurs récompensé de 3 césars dont meilleur scénario, meilleur second rôle masculin pour Prévost et meilleur rôle masculin pour Villeret.

Par Morgan

Bande annonce du Dîner de cons

 


3. La Grande Vadrouille

Affiche de la comédie la grande vadrouille

« – Ils peuvent me tuer, je parlerai pas !
– Mais moi non plus, ils peuvent vous tuer, je ne parlerai pas ! »

Une comédie qui se déroule en France pendant la 2ème guerre mondiale, c’est ambitieux ? Même pas peur !

En effet, ce chef d’oeuvre nous est magnifiquement interprété par deux piliers de la comédie à la française : Louis De Funès et Bourvil.

Le duo est amené à devenir résistant et à faire équipe malgré eux, pour aider deux parachutistes anglais qui se sont retrouvés en zone occupée.

Anecdote : La Grande Vadrouille est resté pendant plus de 40 ans le plus gros carton d’un film français avec 17,3 millions de spectateurs, sur le territoire français ! (sans compter toutes les redifs à la TV 😉 ). Il a été dépassé en 2008 par Bienvenue chez les Ch’tis.

Non mais dites donc, si vous l’avez pas vu, foncez !

Par Olivier

Bande annonce de La Grande Vadrouille

 


4. La Cité de la peur

Affiche de la comédie la cité de la peur

« Non, non, c’est parce que quand je suis content, je vomis, et là, je suis hyper content. »

Vous vous souvenez de Chantal Lauby, Alain Chabat, Dominique Farrugia, Bruno Carette et de la brillante équipe qu’ils formaient ? Oui, c’est ça, Les Nuls.

Ceux qui ont fait les beaux jours de Canal+ et insufflé l’esprit Canal. Vous vous souvenez comme ils étaient bons ?

Et bien, la Cité de la peur, c’est le film de cette fabuleuse équipe, sans Bruno Carette, hélas ! Un film écrit et interprété par Les Nuls et mis en scène par Alain Berberian.

Une pure comédie, à l’humour au second degré, truffée de jeux de mots à répétition, de parodies de films et d’inventions délirantes, comme leurs sketchs de l’époque qui nous faisaient tant rire.

Ce film c’est une suite de gags absurdes, de répliques devenues cultes, d’humour anglais et surtout de liberté totale. Les Nuls ne s’interdisent rien, leur talent et leur imagination sont sans limites !

La Cité de la peur, c’est un monument ! Regardez le tant et plus. Et en prime vous aurez droit au merveilleux Gérard Darmon, cabotin à souhait, et toujours aussi juste dans son jeu d’acteur.

Allez, vous en reprendrez bien juste un doigt !

Par Natacha

Extrait de La Cité de la peur

 


5. Astérix et Obélix Mission Cléopâtre

Affiche de la comédie asterix

Lorsqu’un fan de la BD adapte le héros moustachu de René Goscinny et Albert Uderzo, cela donne une osmose d’absurde que seul Alain Chabat (Les Nuls) pouvait atteindre.

Car c’est bien là la grande réussite d’Astérix et Obélix Mission Cléopâtre, un respect méticuleux de l’œuvre originale, en la magnifiant sur le support cinématographique par la verve de son réalisateur, éduqué et construit par la fibre humoristique de la licence.

Dans ce contexte, Astérix et Obélix Mission Cléopâtre peut être considéré comme LA seule adaptation réussie de la BD, et le digne successeur de la Cité de la Peur. L’attention portée au moindre détail est colossale et offre à ce film une revisibilité infinie, nous surprenant toujours par l’effet poupée russe de chaque blague.

Ambitieux dans sa reconstruction de l’univers, il n’en oublie pas pour autant une partie action/aventure très réussie et totalement dans l’esprit de la BD, car toujours saupoudrée de la pincée d’humour chère à ses deux créateurs.

De quoi pester devant les adaptations exécrables qui ont suivi, Astérix et Obélix Mission Cléopâtre est un film souvent copié, mais jamais égalé. L’amour d’un réalisateur envers une licence ne se feint pas.

Par Wen

Bande annonce de Astérix et Obélix Mission Cléopâtre

 


6. Le Père Noël est une ordure

Affiche de la comédie le père noel est une ordure

« Mais… mais qu’est-ce que c’est que cette matière ? Mais c’est d’la merde ?! »

Le Père Noël est une ordure est un film adapté de la pièce de théâtre du même nom.

Le décor ? : la permanence de SOS détresse-amitié
Quand ? : le soir de Noël
Qui ? : Une bande de personnages complètement barrés.

Bon là on a matière pour que notre petite troupe de comédiens de talent puisse s’exprimer !

En effet, au casting on retrouve (entre autres) Thierry Lhermitte, Anémone, Christian Clavier, Gérard Jugnot, Josiane Balasko, bref ! Une équipe Splendide.

Nous voilà donc plongés dans une série de mésaventures complètement WTF, entre des personnages hauts en couleur, mais aussi touchants. Mais pour le coup, on est loin du conte de Noël.

Anecdote : La RATP et la Ville de Paris n’ont pas accepté de louer d’emplacements publicitaires pour la sortie du film, le titre était jugé « politiquement incorrect. »

Par Olivier

 


7. Les Trois Frères

Affiche de la comédie les trois frères

S’il y a bien quelque chose à retenir de ce film c’est que la Super Nintendo c’est sacré !

Le film est réalisé par Didier Bourdon et Bernard Campan et réunit le trio des Inconnus pour une comédie devenue culte. C’est l’histoire de trois frères qui ne se connaissent pas, ils ont la même mère mais pas le même père. Un jour, ils apprennent que leur mère est décédée et se rencontrent chez le notaire pour hériter de 100 patates !

Suite à cette découverte, les frères vont apprendre à se connaître, tous les trois vivant dans des milieux totalement différents. On notera d’ailleurs que le milieu de la publicité dans ce film est inspiré de leur sketch « les publicitaires ».

Les Trois Frères vous fera rire, mais qui délivre aussi une certaine émotion lorsqu’il s’agit de liens fraternels, mais aussi… paternels !

Par Morgan

Bande annonce des Trois frères

 


8. Les Visiteurs

Affiche de la comédie les visiteurs

« Et on lui pèlera le jonc comme au baillis du Limousin… Qu’on a fendu un beau matin… Qu’on a pendu avec ses tripes ! »

Réalisée par Jean-Marie Poiré, Les Visiteurs est l’une des sagas cultes de la culture cinématographique française à ne pas manquer, avec quatre épisodes complètement déjantés !

Si le troisième opus a pu fortement décevoir de nombreux spectateurs, la saga demeure excellente et complètement assumée. En effet, la force de cette comédie passe par son rythme effréné, par son lot d’humour bien potache, et par son cadre historique franchement osé : celui du Moyen-Age.

N’oublions surtout pas son casting indémodable mené par l’excellent Jean Reno et notre Jacquouille national… Christian Clavier !

« Les Visiteurs », une saga qui aura contaminé notre langage quotidien… oui c’est OKAYYYYYYYYYYY !

Par Ludovic

Extrait des Visiteurs


9. OSS 117

Affiche de la comédie oss 117

Arrêtez tout ! James Bond a trouvé son rival dans notre vieux pays. Son nom : Hubert Bonisseur de la Batte. Son matricule : OSS 117.

Sa particularité : un bon français bien de chez nous, un peu machiste, colonialiste et raciste sur les bords (et au milieu aussi quand on y pense).

C’est à travers ce personnage haut en couleur, joué par un Jean Dujardin qui s’en donne à cœur joie, que Michel Hazanavicius (The Artist) rend un vibrant et humoristique hommage au film d’espionnage des années 60.

Tout y est, de l’héroïsme dépassé du héros, à la mise en scène kitschissime, en passant par les dialogues que n’auraient pas reniés Audiard. Les OSS 117 sont des comédies d’une richesse rare, de par l’attention donnée au détail, et du potentiel humoristique de chaque réplique, ou de chacune des mimiques de son interprète principal.

Diablement ambitieux dans son style, la saga est un ovni dans le paysage cinématographique français, nous laissant attendre esseulés une suite qui devrait conclure les aventures de ce bon vieux Hubert.

Il s’agirait de grandir… Il s’agirait de grandir…

Par Wen

Bande annonce de OSS 117

 


10. La Vérité si je mens !

Affiche de la comédie la verite si je mens

« …je vais te faire bouffer ton Polochon, t’entends ? »

Bon, là on est sur du très lourd, une trilogie mythique nous plongeant dans les aventures d’une bande de potes entrepreneurs, oeuvrant dans le milieu de la confection de vêtements.

On découvre un milieu de requins, régi par les rapports de force, mais aussi (et surtout) avec des codes biens établis, donnant lieu à des situations surprenantes.

Car oui, point important, l’histoire se déroule dans la communauté juive. Entre stéréotypes (ou pas) et répliques de légende, la véritééééé ces films c’est de la bombe !

Et le casting 5 étoiles de la Vérité si je mens, nous offre une complicité et un naturel, pour des grands moments de déconnade comme on les aime.

Allez Yallah !

Par Olivier

Extrait de la Vérité si je mens

 


T’as envie d’aller plus loin ? Voici des films plus confidentiels !

 

Boudu sauvé des eaux

Affiche de la comédie boudu

Ah oui là j’ai envie de te faire découvrir du très très bon Old School ! Un film signé Jean Renoir, aussi talentueux avec une caméra que son père avec un pinceau. Et cette comédie de 1932 nous offre un Michel Simon grandiose !

L’histoire, c’est celle d’un SDF oisif, charmeur à ses heures, qui va être recueilli par un couple de bourgeois parisiens. À partir de là Boudu va profiter de la situation, sans gêne, il va semer la zizanie autour de lui tout en trouvant le moyen de ne pas se faire virer de l’appartement.

Bref, beaucoup de situations pleines d’humour et de rebondissements. Cette histoire est bien racontée, bien montée, bien filmée, en définitive, un Renoir qui compte parmi les meilleurs de sa filmographie avec French Cancan (1954) !

Ah oui, il y a eu un remake avec Gérard Depardieu dans le rôle de Boudu, un conseil, regarde l’original à la place !

Par Morgan


Bernie

Affiche de la comédie bernie

Tu sens cette odeur ? C’est celle du cinéma français underground, celui qui te fait rire avec des histoires et des situations loin d’être aseptisées.

Oublie les comédies douteuses avec des affiches sur fond bleu accompagné d’un titre jaune, les musiques lolilol et les anesthésies cérébrales devant ton écran, là on part sur du très lourd orchestré par le grand Albert Dupontel !

Il s’appelle Bernie Noël et il aime bien les hyènes parce que les hyènes, c’est un animal dont on parle jamais, alors que c’est un animal qui peut être très important parce qu’il trouve qu’être ami avec une hyène, souvent, c’est plus important que d’être ami avec des vrais amis !

Bon tout de suite tu comprends que le gars n’est pas tout seul dans sa tête ! Bernie c’est le genre de cas social qui règle ses problèmes à coup de pelle, mais il est très gentil à part ça hein… Bon d’accord il fait exploser une tête au fusil de chasse, à bout portant et puis il bute un petit oiseau, mais il est gentil !

Bernie, c’est tout ce que la comédie française s’obstine à ne pas exploiter, c’est la misère sociale tournée en dérision, parfois jusqu’à l’absurde. Si tu veux un peu de fraîcheur sanglante et bon enfant (oui les deux en même temps c’est possible !) mate ce film ! Sinon, coup de pelle dans ta gueule…

Par Morgan


Réalité

Affiche de la comédie realité

Dis-moi, ça t’est déjà arrivé d’adorer un film sans pour autant réussir à en parler ? Parce que c’est exactement ce qui est en train de m’arriver avec ce film ! De toute façon, expliquer un film de Quentin Dupieux, alias Mr. Oizo, ça devient vite le plus grand challenge d’une vie !

Dans Réalité, on a un casting de malade dont Alain Chabat et Jonathan Lambert, mais ça se passe aux États-Unis, en plus t’as John Glover, le fuckin’ Lionel Luthor de Smallville !!! Alain Chabat recherche le meilleur cri du cinéma pour que Jonathan Lambert produise son film de télé qui détruit les cerveaux des gens.

D’un autre côté, t’as une VHS bizarre qui traîne et qui fait qu’il y a un film dans le film, sauf que tu ne sais plus vraiment où est la réalité, où est la fiction, d’ailleurs c’est que de la fiction tout ça, non ?

Autant tu vas ressortir avec le cerveau totalement retourné, autant tu vas éclater de rire et être transporté par le génie de Quentin Dupieux… ou pas ! Avec lui, ça passe ou ça casse !

Je te conseille de mater la bande annonce, même si elle est aussi incompréhensible que ce que tu viens de lire, bon eczéma crânien à toi cher cinéphile !

Par Morgan

top250


Tiens c’est marrant, j’ai quelque chose qui va changer ta vie !

Si tu as pris le temps de lire cet article, c’est que tu cherches de bons films à voir. Et tu as certainement remarqué que c’est pas évident de faire le tri parmi tous les contenus qui nous sont proposés (d’où les TOP 10).
Mais il existe une solution pour toujours avoir un bon film à regarder sélectionné selon ses propres goûts !

Comment ?

Grâce à A.L.I.C.E. notre intelligence artificielle qui apprend à connaître tes goûts pour te proposer les contenus qui te plairont à coup sûr.

Pour découvrir TOP250 c’est par ici 🙂

 

Comment ça marche ?

3 étapes :

1/ Tu créées ton compte
2/ Tu notes des films et des séries que tu as vus pour que A.L.I.C.E. cerne tes goûts
3/ Tu découvres les films et les séries que tu vas kiffer, spécialement sélectionnés selon tes goûts.

Plus besoin de chercher quoi regarder, tu auras toujours un bon film ou une bonne série à voir !

Et comme le dirait OSS117 :

Le jeu en vaut la chandelle !

 


> A voir aussi, les meilleurs films de Science Fiction : 

Science fiction : les 10 meilleurs films à voir absolument !

(Visited 56 times, 1 visits today)

1 commentaire

  1. vu de sirius

    21 juillet 2017 à 11 h 14 min

    et pas Brice de Nice ou les Charlots ? j’y crois pas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.