[Critique Cinéma] Mary : Un duo touchant

Après son passage dans l’univers Marvel pour la réalisation de la duologie The Amazing Spider-Man (un échec commercial puisque l’aventure fut avortée), Marc Webb revient aux sources avec son nouveau film indépendant : Mary.

Un scénario qui avait d’ailleurs figuré sur la fameuse Blacklist d’Hollywood en 2014.

Avec son franc succès pour 500 jours ensemble en 2009, le réalisateur nous offre cette année un long-métrage d’une beauté déconcertante mais également rempli d’humanité. Pour preuve, le film a remporté un prix à la 43ème édition du Festival du Cinéma Américain de Deauville.

Une histoire remplie d’humanité

Mary, c’est typiquement le genre de films que l’on aimerait voir plus souvent au cinéma. Souvent englouti par les nombreux blockbusters, il est toujours agréable de retrouver un scénario faisant preuve de simplicité et partageant de belles émotions avec honnêteté et sincérité. L’histoire s’intéresse à la vie d’un homme, Franck, qui va se battre pour conserver la garde de sa nièce, Mary, une jeune fille orpheline surdouée et qui témoigne d’un don hors du commun pour les mathématiques. Si le dénouement du long-métrage est assez prévisible, il n’empêche que la nouvelle réalisation de Marc Webb est un véritable bijou, qui vous touchera en plein coeur et vous fera passer un agréable moment au cinéma.

Côté réalisation, le scénario est bien maîtrisé avec un rythme homogène. Le réalisateur prend le temps d’installer le cadre, le contexte et l’ambiance de son film. Les personnages sont relativement bien développés, tout particulièrement ce joli duo qui laissera sans doute sur votre joue quelques larmes d’émotion. Au final, Mary est un film qui parvient à la fois à divertir, à faire rire (quelques situations cocasses), à émouvoir mais également à nous faire réfléchir sur une thématique intéressante : l’éducation. Comment éduquer un enfant surdoué ? Quelles sont les difficultés ? Car oui être surdoué pour un enfant ne rime pas forcément avec bonheur et réussite. C’est un véritable poids. Le sujet est donc bien amené. Un long-métrage rempli de sincérité, d’humanité et au final très complet.

La beauté de l’amour parental…

La mise en scène reflète également la beauté du film, mais également de l’amour parental qui s’y dégage. En effet, le réalisateur suscite davantage nos émotions en accentuant les moments d’intimité et les scènes dramatiques. On pense forcément à cette magnifique discussion entre Mary et Franck sur un sublime coucher de soleil, ou encore ce déchirement familial après le tribunal. Ce qui nous amène donc à dire que la photographie est grandiose. Enfin, pour mettre en valeur la douceur du scénario, Marc Webb optera pour une bande originale pop afin d’accompagner les nombreuses jolies scènes de son oeuvre. Une réalisation sage !

Chris Evans, un super-héros !

Bien loin de l’univers Marvel, Chris Evans réussit enfin à se détacher de son rôle de Captain America pour trouver un rôle plus sincère en endossant celui d’un tuteur soucieux de la vie de sa petite protégée. Avec un jeu d’acteur assez sage, il réussira tout de même à exprimer toute la difficulté psychologique et physique d’élever un enfant particulier et surtout qui n’est pas le sien.

A ses côtés, Mckenna Grace est épatante et très dégourdie pour son âge. Elle réussit même à piquer la vedette à notre super-héros ! La complicité entre les deux acteurs est forte, ce qui ne fait qu’accentuer nos émotions pour eux. Enfin, parmi les seconds rôles, Lindsay Duncan interprétera la diabolique grand-mère (une vraie saloperie je vous jure !), Octavia Spencer (que l’on connait pour son excellente interprétation dans Les Figures de l’Ombre) jouera le rôle de la voisine (une seconde mère pour Mary), et Jenny Slate dans le rôle de l’institutrice de Mary (et plus pour les intimes…). Un excellent casting !

Pour résumer… Nouvelle réalisation de Marc Webb, Mary est un film indépendant, bien loin des blockbusters américains, qui séduira pour son scénario faisant preuve de simplicité, mais également rempli d’humanité. Avec une agréable mise en scène et un casting poignant, ce long-métrage laissera sans doute sur votre joue quelques larmes d’émotion. A ne pas manquer !

Ma note : Très bon !

 


Bande-annonce du film Mary :

Affiche du film Mary :


> A voir aussi, la critique de Song to Song : 

[Critique Cinéma] Song to song : superbe visuellement !

(Visited 16 times, 1 visits today)

MediaShow. Mon site : www.mediashowbydk.com – Mon profil Top250 : mediashow – Ma page Facebook : Mediashow, Critique & Actu Cinéma

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.