Jeune et jolie ou l’adolescence pour les nuls

Marine est mignonne et innocente. Marine est à poil la moitié du film.

Ce que j’aime avec les avant-premières dans les cinémas de grandes villes, ce n’est pas juste le fait de se dire que l’on peut voir le film en avance, comme des privilégiés crachant sur la populace qui attendra la date de sortie, non. Ce qui me plait réellement, c’est que l’équipe du film se déplace dans ses grandes villes afin de présenter le film et même répondre à des questions du public afin d’approfondir l’après visionnage. Ozon m’avait surpris dans l’avant-première de « Dans la Maison » (très sympa, il mérite un visionnage) par son envie de faire comprendre le film aux autres et de répondre à toutes les questions possibles, qu’elles soit positives ou non. Mais comment faire pour répondre à celle sur « Jeune & Jolie » que le film possède un nombre de défauts incroyables ?

Marine Vacth est à poil. A POIL !

Eté. Isabelle a 16 ans et passe des deux semaines à la mer avec sa famille. Dans le même laps de temps, elle fête ses 17 ans et se fait dépuceler par un allemand pas franchement doué sur une plage et cela ne se passe pas vraiment bien. Automne. Isabelle, 17 ans, fait la pute pour de vieux riches avides de plaisirs malsains et diverses dans des hôtels parisiens. Comment en est-on arrivé là ? Pourquoi fait-elle cela ? Qu’est-ce que cela apporte ? Tant de questions que vous vous poserez (ou pas) et auxquelles le film ne répondra absolument pas, parce qu’après tout, comme l’a dit François Ozon : « Ce n’est pas un film sur la prostitution ». Et ça, c’est sûrement la plus grosse vanne de l’année.

Bien entendu que c’est un film sur la prostitution, c’est évident en voyant la bande annonce, en lisant le synopsis, en voyant le film, en regardant l’affiche ou la tronche de Marine Vacth : CE N’EST QUE UN FILM SUR LA PROSTITUTION. Alors pourquoi est-ce que Mr Ozon s’en défends ? Et bien parce qu’il faut bien trouver un moyen de faire passer la pilule. Comment est-ce que l’on fait digérer à toute une salle un film composé de 45 minutes de Marine Vacth couchant avec des vieux puis 45 minutes de pleurs et drames en tout genre ? Et bien on change ses intentions en faisant passer cela pour un film sur l’adolescence et le passage à l’adulte, ce qui est cette fois ci la deuxième plus grosse vanne de l’année. Pourquoi ce besoin de passer par l’extrémisme pour parler de crise d’adolescence ratée ? Pourquoi ce besoin quand 99% ne se déroule pas ainsi et que cette vision métaphorique n’apporte absolument RIEN ? Et bien je crois que c’est à ce moment qu’il faut se rendre à l’évidence : Ozon ne sait pas parler de l’adolescence.

J’insiste sur le seul point fort : MARINE VACTH EST A POIL !

Le film, voué à l’analyse de la jeunesse actuelle, se révèle creux comme le vagin de Marine Vacth qu’il nous est possible de voir tellement de fois qu’il en devient lassant. On ne compati pas avec ce personnage qui ne fait rien, n’avance à rien et ne ressent rien. Marine est loin d’être une révélation tant elle reste impassible tout le long du film et tant son personnage se révèle insupportable de stupidité et de cliché. Alors peut-être que la première moitié aurait pu me convenir si cela avait été un gonzo mature sur Youporn, mais ce n’est pas le cas tant la deuxième moitié est là pour nous rappeler que nous sommes dans un drame français où ça crie, ça pleure, ça s’offusque et ça meurt. Et bien mourrez et laissez nous en paix avec tant de cliché, le cinéma français mérite mieux que ça.

Verdict : Nul ! A fuir !

Victor (alias Inthepanda). INTHEPANDA est une chaîne Youtube regroupant la chronique fiction "Unknown Movies" réalisée par Victor Bonnefoy, ainsi que toutes ses autres productions. Page Facebook : @InThePanda - Profil Top250 : MrPanda.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.