[Critique série TV] Game of Thrones Saison 6 – SPOILERS

Critique de la série tv Game of Thrones Saison 6

ATTENTION SPOILERS

Un trône pour les gouverner tous

Depuis sa première diffusion en hiver 2011, Game of Thrones a su s’imposer comme la référence de la série à suivre. Mené tambour battant dans un univers heroic fantasy auquel HBO a su donner les moyens économiques et artistiques d’exister, Le trône de fer représente ce qui se fait de plus ambitieux en termes de technique à la télévision. Mais même les plus grands adeptes du show ont eu tendance à trouver les dernières saisons moins bonnes dû à des avancées scénaristiques minimes, se focalisant sur des intrigues secondaires bien trop nombreuses et sans conséquences.

Qu’en est-il de cette saison 6, où la série s’émancipe enfin du livre ?

Critique de la série tv Game of Thrones Saison 6

 

L’hiver arrive (mais il prend son temps)

Suite directe d’une saison 5 bien décevante si on excepte son épisode 9 qui annonçait l’arrivée imminente (encore plus que d’habitude) de « l’hiver », le début de cette sixième cuvée souffre des travers de ses prédécesseurs. Mise en place longue, intrigues secondaires sans intérêt, suspense inutile sur des événements clairement attendus. L’arrivée de la mi-saison offre cependant un nouveau souffle narratif de par l’objectif visé par Jon Snow : la reconquête du nord. C’est aussi dans ces environs que nous aurons le droit à une avancée du côté des marcheurs, avec une mort importante, un moment bien mis en scène et narrativement fort. Les objectifs sont définis, et ils sont primordiaux dans la diègése de Westeros. Fini la recherche des Dragons perdus étendue sur une saison.

Critique de la série tv Game of Thrones Saison 6

Mais au lieu de continuer sur cette note, les épisodes suivants vont se plaire à ralentir à nouveau la cadence s’appesantissant sur des intrigues à mourir d’ennui (Sam, Arya, Clégane) et donnant clairement l’impression que les scénaristes cherchaient à atteindre les 10 épisodes saisonniers requis par la chaîne. On en oublie alors l’intrigue principale (Jon Snow) qui manque de développement et amène très vite le spectateur à l’épisode 9, épisode guerrier rituel de la saison, d’une technicité cinématographique irréprochable mais où le bon sens de certains personnages est mis à rude épreuve.
Puis vient cette conclusion, véritable boulimie d’avancée narrative là où le show s’était montré jusqu’alors si avare. On en vient presque à trouver le rythme trop soutenu alors que c’était tout ce qui été attendu depuis 5 longues saisons.

 

This is the rythm of the night

Critique de la série tv Game of Thrones Saison 6

Bien meilleur que son aïeul, cette saison 6 est une cuvée en recherche d’identité: entre le détachement total d’une allure littéraire jusqu’alors respectée, et la découverte d’une cadence sérielle. Le rythme ne parvient jamais à se caler sur un tempo et oscille entre le beaucoup trop lent, et le beaucoup trop rapide. En témoigne la totale distorsion du temps, où un trajet du nord au sud qui prenait 2 saisons, est ici réglé en un épisode, perdant le spectateur quant aux règles de la diégèse de l’univers en perpétuel changement.

On regrettera aussi cette proportion à refuser maladivement l’ellipse de certaines intrigues secondaires, dont l’absence de certains personnages aurait clairement permis un retour plus glorieux qu’il ne l’a été (Arya). Ainsi qu’un certain assistanat de réalisation pouvant gâcher des twists clairement attendus.

Mon avis global sur cette saison 6 s’avère cependant très positif, tant le chemin emprunté me paraît pertinent (malgré les déviations) et laisse présager un acte final qui je l’espère saura assumer pleinement son identité sérielle et être par conséquent plus digeste.

> Voir aussi toutes les dernières infos sur la Saison 7

 

Ma critique vidéo sur la Saison 6 en 180 Sec

Nous sommes heureux d’accueillir Wen dans l’équipe Top250 qui va réaliser des critiques sur vos prochains films et séries préférées.Après avoir décroché un Master en Cinéma/Audiovisuelle à l’université Lumière Lyon 2, Wen est maintenant Acteur, Réalisateur et Youtubeur.

Allez jeter un coup d’oeil sur ses diverses réalisations, ça vaut le détour :
• Ses critiques ciné/série en 180 secondes sur la chaine Directive Première
• Sa web-série Tea Time
• Son court métrage Hypnos 600

Wen. Web-série : Tea Time - Court métrage : Hypnos 600 - Mon profil Top250 : Wen - Ma chaîne Youtube : Critiques ciné/série en 180 secondes - Mon profil Facebook : Wenceslas Lifschutz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.