Les meilleures répliques du film V pour Vendetta (15 citations cultes)

Répliques cultes de V pour Vandetta

Le film V pour Vendetta comporte de nombreuses répliques cultes. Pour satisfaire ton envie de te remémorer les meilleures répliques de V pour Vendetta, on t’a extrait des dialogues, les meilleures citations de V pour Vendetta.

V pour Vendetta est sorti en 2006 et a été réalisé par James McTeigue. C’est un film d’action, dans lequel on retrouve au casting Natalie Portman, Hugo Weaving et Stephen Rea. Le film est un thriller se déroulant dans un Londres sous l’emprise d’une police omniprésente.

Les répliques cultes de V pour Vendetta sont très nombreuses dans les dialogues. Et les plus grands fans du film auront plaisir à ressortir ces phrases dans la vie de tous les jours, au cours de discussions 😉

Si il y a des citations de V pour Vendetta qui ne sont pas dans cet article, n’hésites pas à les mettre en commentaires pour que toutes les répliques de V pour Vendetta puissent être présentes.

> A voir aussi, les répliques de Dikkenek


Tu veux dire au monde entier pourquoi ce film est génial ?

Sur WAATCH.co, tu peux pitcher ton avis sur le film, pour aider la communauté à savoir pourquoi ils doivent le voir. Un peu comme si ton meilleur pote te disait en deux mots, pourquoi il faut mater ce film !

v-pour-vandetta

PITCHER MON AVIS

 


Les répliques cultes de V pour Vendetta

 

Citation N°1 :

Les peuples ne devraient pas avoir peur de leurs gouvernements. Les gouvernements devraient avoir peur du peuple.

Citation N°2 :

Il n’y a pas de certitudes, il n’y a que des opportunités.

Citation N°3 :

– Qui êtes-vous ?
– Qui ? « Qui » n’est autre que la forme qui résulte de la fonction de « qu’est-ce-que », et ce que je suis c’est un homme sous un masque.
– Ça je vois…
– De toute évidence. Je ne mets pas en doute ton sens de l’observation, je ne fais que mettre en exergue le paradoxe qui est de demander à un homme masqué qui il est.

Citation N°4 :

On me dit de me souvenir de l’idée et non de l’homme, parce que l’homme peut échouer, il peut être arrêté, il peut être exécuté et tomber dans l’oubli alors qu’après 400 ans, une idée peut encore changer le monde. Je connais d’expérience le pouvoir des idées. J’ai vu des hommes tués en leurs noms… et mourir en les défendant. Mais on ne peut embrasser une idée. On ne peut la toucher ou la serrer contre soi. Les idées ne saignent pas, elles ne ressentent pas la douleur… et elles ne peuvent aimer.

Citation N°5 :

– Où est-ce que je suis ?

– Dans ma maison. Je l’appelle la Galerie des Ombres.

– C’est magnifique… [en parlant des œuvres d’art exposées] Mais où est-ce que vous avez trouvé tout ça ?

– Oh, ici et là. Beaucoup proviennent des chambres fortes du ministère de la Bienséance.

– Vous les avez volées ?

– Grands dieux non ! « Voler » suppose qu’il existe un propriétaire, or on ne peut voler la censure. Je les ai juste récupérées.

Répliques cultes de V pour Vandetta

Citation N°6 :

Ce que j’ai subi a fait de moi ce que je suis.

Citation N°7 :

Sous ce masque, il y a plus que de la chair. Sous ce masque, il y a une idée Creedy… Et les idées sont à l’épreuve des balles.

Citation N°8 :

On peut abandonner son intégrité pour presque rien mais c’est tout ce que nous possédons réellement, tout ce qui nous reste à la fin. Et dans ce petit espace nous sommes libres.

Citation N°9 :

Mon père était écrivain. Il vous aurait plu. Il disait que les artistes utilisaient les mensonges pour dire la vérité, et que les politiciens le faisaient pour cacher la vérité.

Citation N°10 :

Sous ce masque, il y a plus que de la chair. Sous ce masque il y a une idée, monsieur Creedy, et les idées sont à l’épreuve des balles.

Répliques cultes de V pour Vandetta

Citation N°11 :

– Et tu vas faire quoi, hein ? On a ratissé toute la zone, tu n’as rien. Rien à part tes poignards ridicules et tes prises de karaté minables, contre nos flingues.

– Non, vous avez des balles et l’espoir que je sois à terre quand vos armes seront vides. Parce que dans le cas contraire vous mourrez avant d’avoir pu recharger.

Citation N°12 :

Souviens-toi. Souviens-toi de ce cinq de novembre, de ses poudres et de sa conspiration. Souviens-toi de ce jour, souviens t’en ! A l’oubli je ne peux me résoudre.

Citation N°13 :

Le bâtiment est un symbole, tout comme le fait de le détruire. C’est le peuple qui valorise les symboles. Isolé, un symbole est dénué de sens, mais soutenu par toute une foule, le fait de détruire un édifice peut changer le monde.

Citation N°14 :

Même si l’on peut substituer la matraque à la conversation, les mots conserveront leur pouvoir. Les mots sont le support de la compréhension et pour ceux qui les écouteront l’énonciation de la vérité. Et la vérité c’est que quelque chose va très mal dans ce pays, n’est ce pas ?

Citation N°15 :

Vi Veri Veniversum Vivus Vici. Par le pouvoir de la vérité, j’ai de mon vivant, conquis l’univers.

(Visited 128 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.