[Critique Cinéma] Le Bonhomme de Neige : c’est bientôt Noël ?

Le Bonhomme de Neige, un film de Noël ? It’s a big joke ! Adaptation du roman éponyme du littéraire norvégien Jo Nesbo, ce thriller policier est réalisé par le cinéaste suédois Tomas Alfredson, à qui l’on doit également le long-métrage Morse en 2009.

Avec une bande-annonce plutôt alléchante… et un casting intéressant composé de Michael Fassbender, Rebecca Ferguson et Charlotte Gainsbourg, quel est le résultat de ce thriller hivernal ?

Prévisible et vraiment Lent…

La réalisation de Tomas Alfredson a engendré une véritable vague de critiques négatives à sa sortie aux Etats-Unis… Pour cause, un tournage rapidement expédié et un scénario assez brouillon. Et malheureusement, c’est la triste réalité du film Le Bonhomme de Neige. L’histoire parle du détective Harry Hole, qui enquête sur de mystérieuses disparitions. Plus étrange, le tueur en série laisse des bonhommes de neige sur les lieux du crime. Malgré une intrigue assez banale, on ne pouvait qu’être motivé après avoir visionné la bande-annonce du film, qui annonce un thriller exaltant.

Au final, elle s’avère trompeuse (des scènes coupées en plus de cela…) pour un thriller qui manque clairement de rythme et de suspense. Cependant, on voit que le suédois Tomas Alfredson tente de se démarquer dans le registre, avec quelques tentatives intéressantes dans le scénario (rebondissements, retournements de situation, etc.). Mais ce n’est franchement pas suffisant… Les clichés sont assez nombreux, les fausses pistes sont inutiles et le dénouement est prévisible dès l’introduction de l’histoire. Enfin, les dialogues sont creux, tout comme les personnages secondaires. Une grande déception scénaristique.

Un cadre visuel glaçant !

Petit rattrapage de la part du réalisateur grâce à une atmosphère glaçante, le thriller possède des paysages et décors fabuleux, enneigés et surtout renversants, au cœur de la Norvège. Ils permettent d’amplifier la tension, bien qu’elle n’apparaisse pas suffisamment tout au long de l’histoire. L’ambiance est assez pesante grâce au cadre visuel. Hormis cela, on voit tout de même que le tournage a rapidement été expédié… et c’est fort dommage pour ce thriller qui avait du potentiel. Enfin, côté sonore, la bande originale, composée par Marco Beltrami (Logan, Hellboy, La Dame en Noir, etc.) n’est pas transcendante mais apporte également sa part de tension au sein de l’histoire.

Michael Fassbender… et c’est tout…

Tout est dans le titre. Le casting se résume à Michael Fassbender ! En effet, les autres acteurs ne disposent que de personnages secondaires mal exploités… On pense notamment à Rebecca Ferguson, dont le personnage de policier est invisible face à celui de Michael, ou encore Charlotte Gainsbourg qui ne trouve vraiment pas sa place dans le film… En revanche, il est vrai que Michael est vraiment bon dans son rôle. Charismatique, il joue le rôle d’un policier alcoolique. Une interprétation juste et convaincante.

Pour résumer… Rien de transcendant pour la nouvelle réalisation du cinéaste suédois Tomas Alfredson. Le Bonhomme de Neige est un thriller policier qui manque clairement de suspense et de rythme. Malgré une atmosphère glaçante et un Michael Fassbender convaincant, ce polar reste une déception dans son ensemble, surtout après avoir visionné une bande-annonce assez trompeuse !

Ma note TOP250 : NUL !

 

Bande-annonce du film Le Bonhomme de Neige :

Affiche du film Le Bonhomme de Neige :

top250
> À voir aussi, la différence entre film policier et polar :

Quelle différence entre film policier et polar – lequel est le meilleur ?

(Visited 205 times, 1 visits today)
Où retrouver MediaShow, au cœur du Cinéma ? Mon Blog Wordpress : www.mediashowbydk.com - Mon profil WAATCH : Mediashow - Ma page Facebook : Mediashow, Critique & Actu Cinéma - Ma chaîne YouTube : Abonne-toi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.