[Critique Cinéma] Baby Driver : Accrochez-vous !

Après sa trilogie culte The Three Flavours Cornetto Trilogy composée de Shaun of the Dead (2004), Hot Fuzz (2007) et Le Dernier Pub avant la fin du monde (2013), Edgar Wright revient sur le grand écran avec son dernier long-métrage : Baby Driver, un thriller policier. Malgré l’absence de ses deux coéquipiers Simon Pegg et Nick Frost, le réalisateur s’entoure d’un casting riche et fort prometteur avec Ansel Elgort, Kevin Spacey, Lily James ou encore Jamie Foxx.

Histoire banale de voiture ou scénario original ? Casting à la hauteur ou à la ramasse ? Une bande originale entraînante ? La réponse dans cette nouvelle critique sur TOP250 !

Boucle ta ceinture… c’est Baby qui conduit !

Quelle est l’histoire de ce long-métrage ? Baby est un jeune homme qui adore la musique et tente, tant bien que mal, de se reconstruire une vie sereine depuis la mort de ses parents. Alors qu’il est chauffeur pour des braqueurs afin de payer une dette, il rencontre Deborah qui va complètement chambouler sa vie.

Verdict d’après-séance : Enfin un peu d’originalité au cinéma ! Avec une tendance à toujours vouloir faire des remakes ou des reboots, Baby Driver offre véritablement un vent de fraîcheur avec son intrigue captivante et incisive, ainsi que sa réalisation parfaitement maîtrisée.

Tout d’abord, le scénario dispose d’un rythme effréné avec de nombreux rebondissements très efficaces et assez originaux, mais également d’excellentes scènes d’action, notamment sur les séquences de braquage qui offrent des cascades et des courses-poursuites de toute beauté. Le tout avec très peu d’effets spéciaux et surtout avec de véritables cascadeurs ! Techniquement, c’est juste incroyable ce que nous propose Edgar Wright.

D’autre part, le réalisateur rend hommage aux films d’action des années 90 en s’inspirant fortement de cette vague de production. L’histoire se veut donc stéréotypée mais, au final, très convaincante grâce à un univers bien construit posant correctement les bases, notamment sur le passé de Baby par le biais de flashbacks efficaces ou encore sur cette belle touche romantique, mais également grâce à ses personnages (aussi bien les principaux que les secondaires) parfaitement développés et charismatiques (disposant d’une vraie ligne narrative).

image de baby driver

Baby… Augmente le son !

Le film s’arme d’une mise en scène très sophistiquée, inventive et surtout très dynamique. L’ensemble scénaristique est fluide, teinté d’un humour équilibré, très appréciable, parodique à souhait (un profond respect pour le petit neveu qui nous a offert un passage culte !) et parfois noir.

L’autre point fort de Baby Driver, c’est la parfaite synchronisation entre la bande originale et les images. On sent vraiment le gros travail fourni sur cette partie du film. Tout est millimétré pour que chaque tonalité musicale colle aux mouvements de Baby. En plus de cela le cadrage est exceptionnel, permettant au spectateur de prendre part au coeur de l’action, sans pour autant avoir la « gerbe » lors des courses-poursuites.

Bref… visuellement, le film est scotchant et totalement maîtrisé ! Enfin, la musique choisie pour le long-métrage est explosive, royale, rock… que dis-je c’est une péninsule ! Elle est l’élément indispensable de Baby Driver, elle donne véritablement le rythme dans la peau mais également à l’histoire, avec du Queen, du Golden Earring ou encore du The Jon Spencer Blues Explosion.

Enfin, Edgar Wright s’entoure d’un excellent casting. Le premier rôle est tenu par Ansel Elgort (qui a également décroché l’un des personnages principaux dans Nos étoiles contraires en 2014). L’acteur nous offre une excellente interprétation de Baby, avec un fort charisme et une cool-attitude très plaisante. A ses côtés, les rôles secondaires sont assurés par une belle brochette d’acteurs : Kevin Spacey (connu pour sa prestation dans la série House of Cards) dans le rôle de Doc avec un jeu d’acteur honorable, la charmante Lily James dans le rôle de Deborah, l’excellent Jon Bernthal (également connu dans la série Daredevil), le duo Eiza Gonzalez et Jon Hamm, ou encore le redoutable Jamie Foxx. Chaque acteur trouve sa place dans l’histoire, formant un ensemble cohérent et efficace !

 

Pour résumer… Baby Driver est la grosse surprise de l’été 2017, nous offrant un thriller policier redoutable et très efficace. Enfin un peu d’originalité scénaristique avec une histoire captivante, un rythme effréné, une bande sonore entraînante, des cascades incroyables et surtout… un excellent casting, où l’on pourra notamment retrouver Ansel Elgort, Kevin Spacey ou encore… Jamie Foxx ! Une petite pépite cinématographique, signée Edgar Wright !

 

Ma note : TOP250 !

JE T’INVITE TOI AUSSI A PARTAGER TON AVIS SUR LE FILM DANS LES COMMENTAIRES DE L’ARTICLE ! 🙂

 


Bande-annonce du film Baby Driver :

Affiche du film Baby Driver :

 


> A voir aussi, la critique de Spider-Man : 

[Critique Cinéma] Spider-Man Homecoming : quoi encore un reboot ?

(Visited 12 times, 1 visits today)

MediaShow. Mon site : www.mediashowbydk.com – Mon profil Top250 : mediashow – Ma page Facebook : Mediashow, Critique & Actu Cinéma

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.